Les évolutions à retenir du nouveau programme ADVENIR

Les évolutions à retenir du nouveau programme ADVENIR

Le gouvernement français espère combiner la restauration économique et écologique du pays. Il met en place un Plan de relance de l’industrie automobile qui vise à développer le parc électrique français. Pour cela, ce plan propose des primes à l’achat de véhicules électriques et une série de mesures visant à accélérer le déploiement des infrastructures de recharge françaises. C’est la raison pour laquelle, le programme ADVENIR, qui est le principal outil d’appui au développement du réseau national d’infrastructures de recharge est en constante évolution. Cependant, un nouveau cahier des charges apparait avec des tarifs réduits et de nouveaux montants. Les experts Ma borne auto vous expliquent ces nouvelles réglementations à travers ce nouvel article.

La rentrée du compteur certifié MID
dans le cahier des charges ADVENIR

Le renouvellement du programme ADVENIR s’accompagne de nouvelles normes de qualification. Son but étant de développer rapidement un réseau d’infrastructures de recharge techniquement efficace. La directive européenne certifie les équipements électriques, en particulier les instruments de mesure des bornes de recharge, et s’applique aux compteurs d’électricité et à la facturation. Cette fonctionnalité est également très utile pour recharger les véhicules d’entreprise des employés à domicile.

Par ailleurs, le pilotage énergétique de l’infrastructure de recharge (auparavant optionnelle) est désormais obligatoire. Il révèle l’importance d’avoir une infrastructure de recharge intelligente connectée. Cette fonction est liée à la gestion énergétique locale Ma Borne auto qui permet d’optimiser sa consommation électrique et d’économiser de l’énergie et des finances.

La baisse des taux d’aides dégressifs
dans le nouveau programme ADVENIR

À partir du 2 novembre 2020, le taux d’aide baissera. Les dossiers ADVENIR déposés avant le 31 décembre 2020 portant sur les parkings privés destinés à la flotte pourront ainsi bénéficier de l’aide de 40 % dans l’installation d’infrastructure de recharge. Les frais sont de 960 euros (hors TVA) et chaque place de parking privée est facturée. Si le taux d’imposition le plus élevé pour les prochaines années reste à 960 euros (hors TVA), le taux d’aide sera ramené à 30 % en 2021 et 20 % en 2022 et 2023. Pour obtenir l’aide financière la plus avantageuse, les entreprises et les collectivités doivent dès maintenant s’équiper des bornes de recharge de véhicules électriques dans les parkings.

Il convient quand même à préciser qu’en plus de simples prises, l’infrastructure de recharge intelligente peut également s’adapter à la puissance disponible sur place et aux besoins quotidiens de la flotte. C’est donc l’une des évolutions à retenir du nouveau programme ADVENIR qui semblent être une solution économique en matière d’énergie et de finances.

La recharge rapide accélérée

Le programme ADVENIR favorise le développement de la recharge rapide (DC) avec une prime sans précédent allant jusqu’à 9000 euros. Cela n’inclut pas la taxe sur la valeur ajoutée pour les bornes de recharge rapide DC supérieures à 40 kW installées sur la route ou ouvertes au public à partir du 2 novembre 2020. Pour faciliter le rechargement de véhicule électrique sur les routes françaises, on encourage l’installation de chargeurs rapides et ultrarapides. Ce qui est une bonne nouvelle pour les conducteurs de VE actuels et futurs.

Ces nouvelles subventions ADVENIR peuvent être combinées avec le paiement de frais de raccordement en effet, dans le cadre de la loi sur la mobilité (LOM), 75 % du coût de raccordement des bornes de recharge pour véhicules ouvertes au public est financé par le prix de l’électricité (TURPE) utilisant le réseau public.

Menu